Blogue – Blog

Récits et perspectives personnels

Bien des gens ont contribué au projet LCP, dans la mesure de leur disponibilité. Chacun a apporté une contribution unique au leadership transformationnel et alimenté notre travail collectif. Ce blogue se veut une tribune pour les personnes qui nous ont fait part de leurs récits et perspectives personnels. Lisez leurs témoignages…

Leadership coactif : Modèle de partenariats collaboratifs et équitables

Sara Mohammed

Le 16 juin dernier avait eu lieu le premier webinaire « Mettre en pratique le leadership et les partenariats collaboratifs et équitables », où les membres de l’équipe Collaborative Leadership in Practice – Leadership collaboratif en pratique (CLiP-LCP) ont partagé leurs expériences acquises sur le terrain liées à la mise en pratique de leaderships et de partenariats collaboratifs et équitables. L’équipe diversifiée comptait des membres du projet CLiP-LCP et des partenaires de partout en Ontario, y compris Nexus Santé, l’Association pour la santé publique de l’Ontario (OPHA), Lawrence Heights Inter-Organizational Network, Bureau de santé de Middlesex-London et Initiative : une ville pour toutes les femmes.   

Cette discussion m’a permis de réaliser tout ce qui est possible dans le cadre de collaborations saines. À quoi ressemble l’équité dans le cadre de pratiques collaboratives?

Dans tous les secteurs, les partenariats équitables jouent un rôle important pour assurer une saine gestion des projets/organismes/institutions et remplir un mandat précis. Les résultats de notre petit sondage effectué pendant le webinaire indiquent que la création et l’évaluation de partenariats équitables sont d’une grande importance (50 % des participants ont dit que c’est ce qui les intéresse le plus). Il est important de noter que lorsque nous collaborons avec différents  groupes/équipes/partenariats, nous devons savoir qui en fait partie et à quel niveau les membres peuvent s’impliquer lorsque des obstacles  croisés (tels que le racisme, la discrimination fondée sur la capacité physique, l’hétérosexisme, pour n’en mentionner que quelques-uns) influencent le pouvoir, à la fois au sein des partenariats et entre les partenariats. Il faut aussi comprendre que chacun d’entre nous avons des expériences vécues différentes, que nous jouissons de différents statuts sociaux, que nous pensons tous différemment et que nous avons tous des désirs différents, facteurs qui déterminent la façon dont nous nous impliquons. Comment pouvons-nous créer différents modèles pour permettre aux individus de participer pleinement et faire en sorte que les partenariats sont équitables et inclusifs?  

Lors du webinaire, une des présentatrices, madame Roberta Timothy, a présenté le concept de « coaction », concept qui résume parfaitement cette vision. La coaction reconnaît que chacun des membres d’un groupe est un leader coopératif. Le fait d’être conscient de cette réalité peut neutraliser les dimensions structurelles qui créent des obstacles à la participation. La coaction exige de :   

  • S’appuyer sur la résistance aux oppressions de manière collaborative
  • Porter attention au processus plutôt qu’aux seuls résultats, et
  • Briser les hiérarchies du pouvoir et d’établir des relations plus égalitaires.

En reconnaissant que des obstacles sont présents, nous pouvons créer de meilleures façons de collaborer en offrant plusieurs niveaux de participation qui permettent aux différents membres de s’impliquer pleinement.
Ce que j’ai  découvert en participant à ce webinaire, c’est à quel point ce projet est unique. Nous apprenons à joindre le geste à la parole, tout en partageant les difficultés et les leçons tirées pour pouvoir aider les autres dans leur travail. Les membres du projet CLiP-LCP travaillent à créer des partenariats équitables en adoptant une approche coactive, collaborative et équitable. C’est une approche à plusieurs niveaux de participation qui tient compte du fait que nous sommes des individus jouissant de différents statuts sociaux et usant de nos pouvoirs respectifs (intentionnellement ou non). Elle suggère une nouvelle façon de créer des partenariats collaboratifs et équitables qui valorisent des pratiques anti-oppressives et antiracistes et propose plusieurs niveaux de participation pour favoriser la pleine participation de tout un chacun en brisant les obstacles de pouvoir et autres barrières. Quel beau projet!

Cliquez ici pour accéder au plan du site.